Comment rénover son parquet facilement ?

renovation parquet ancien

Avec le temps, les parquets anciens ont tendance à se déformer, perdre de leur couleur ou présenter des aspérités qui peuvent blesser. Plutôt que de refaire un parquet, la rénovation de parquet permet de sauvegarder le bois existant et faire d’importantes économies.

La rénovation parquet nécessite un certain savoir-faire mais il peut être à la portée de tous, du moment que l’on peut se procurer les outils adéquats.

En tant qu’artisans menuisiers, la rénovation parquet n’a pas de secrets pour nous. Nous allons vous expliquer comment réaliser la rénovation de parquet ancien. Pour cela vous allez voir besoin de :

  • louer deux ponceuses à parquet (une ponceuse à bande et une bordureuse) équipées de 3 abrasifs aux grains de plus en plus fins (40, 80, 120)
  • louer un aspirateur de chantier
  • un grattoir ou d’une ponceuse à patin triangulaire
  • un abrasif fin grain 200
  • du fond dur (résine à utiliser en première couche avant vitrification du parquet)
  • un rouleau à peinture
  • du vitrificateur
  • un rouleau à vitrification
  • des équipements de protection (lunettes, masque, casque anti-bruit)

La rénovation parquet expliquée pas-à-pas

1. inspecter le parquet

La rénovation parquet débute par l’inspection minutieuse du plancher à la recherche de clous, d’agrafes, de tout ce qui pourrait dépasser et abîmer les ponceuses.

Cette inspection permet également de découvrir les parties grasses ou recouvertes de colle, des zones qui devront être traitées avec des produits spécifiques.

2. poncer le parquet

En fonction de l’état du plancher, vous choisirez un papier abrasif d’un grain plus ou moins gros. Choisissez un grain de 40 pour un parquet très abimé, un grain supérieur à 100 pour la rénovation parquet quasiment neuf.

Ouvrez les fenêtres, fermez les portes. Protégez-vous de la poussière avec un masque, des lunettes et un casque anti-bruit.

Mettez en marche la ponceuse parquet et commencez le ponçage dans le sens des lames du parquet. Posez doucement la ponceuse sur le parquet (pensez à un atterrissage d’avion, en douceur). Ne cessez pas de marcher : si vous restez immobile, l’abrasif creuse immédiatement le bois.

renovation parquet ancien très abimé : poncer dans le sens contraire des lames

Si le bois est très abimé et présente des niveaux inégaux (les lames sont gondolées par exemple), vous pourrez passer un premier passage dans le sens contraire des lames.

Après le premier passage à la ponceuse parquet, aspirez les poussières à l’aide d’un appareil à chantier. Note : utilisez un appareil professionnel car un appareil domestique ne résisterait pas aux poussières de bois.

A l’aide de la bordureuse équipée du même grain, poncez les bords. Utilisez le grattoir manuel ou la ponceuse à patin triangulaire pour poncer les coins inaccessibles de votre parquet ancien avec la machine.

3. polir le parquet

Après une aspiration soigneuse de la surface, la rénovation parquet se poursuit par un deuxième puis un troisième passage (avec une aspiration entre chaque passage) avec des grains de plus en plus fins. Au toucher, vous devez sentir que le bois devient de plus en plus soyeux.

A l’aide d’un rouleau à peinture, appliquez une couche de primaire appelée le Fond dur en tirant bien ses gestes dans le sens de la lame. Le produit durci les fibres du bois, bouche les pores et permet de choisir la teinte finale.

Une fois sec, le bois est granuleux au toucher. Vous devez le poncer le parquet à la main à l’aide d’un abrasif fin au grain 200 pour peaufiner la rénovation parquet.

4. vitrification parquet

Après avoir aspiré les résidus du fond dur, vous pourrez passer à l’étape de vitrification parquet. Il s’agit de poser 2 couches de vitrificateur. Cette dernière étape de la rénovation parquet permet de protéger le bois face aux agressions du quotidien.

vitrification de parquet

la vitrification du parquet se fait dans le sens de la lame

A l’aide d’un rouleau vitrificateur, passez une couche de vitrificateur spécial parquet dans le sens des lames et de la lumière.

Attendez que le parquet sèche avant d’égrainer à nouveau avec un abrasif très fin. Aspirez et passez la deuxième couche de vitrificateur.

Laissez sécher, la rénovation parquet est terminée !

Comment entretenir un parquet ?

Après avoir réalisé la rénovation parquet pour une maison classique ou une maison en bois, il ne s’agirait pas de le laisser s’abimer ! Voici quelques conseils pour préserver l’état de votre parquet.

    • A faire :
      • A l’aide d’un aspirateur équipé d’une brosse pour sol dur, dépoussiérer régulièrement le parquet
      • Nettoyer le parquet avec un linge humide
      • Utiliser une fois par mois un shampoing spécial parquet : l’appliquer à l’aide d’un balai humide (microfibres ou à franges)
      • En cas de taches persistantes, pulvériser le produit nettoyant directement sur la tache et frotter avec un chiffon
      • Poser des feutres sous les pieds de vos meubles afin de ne pas rayer le parquet en les déplaçant
    • A ne pas faire :
      • Laisser de l’eau stagner sur le parquet : cela peut le déformer de manière irrémédiable
      • Laver le parquet à grande eau, avec des détergents agressifs, ammoniaqués, siliconés ou abrasifs
      • Marcher avec des talons-aiguille sur le parquet : ces talons peuvent rayer le parquet

 

Vidéo d’une rénovation parquet réalisée par Leroy Merlin :

Vous souhaitez faire réaliser la rénovation de votre parquet ancien ou de votre parquet flottant par des professionnels ? N’hésitez pas et contactez dès à présent nos équipes. Nous vous délivrerons un devis précis. Avec Renov-en-main, votre rénovation parquet est entre de bonnes mains !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

.